définition naturopathie

La naturopathie  a pour objectif l’optimisation des fonctions de notre corps, elle stimule la capacité d’auto-guérison et de régénérescence du corps.  

La Naturopathie est basée sur l’approche hippocratique de la santé :

Hippocrate disait : «Que ton aliment soit ta seule médecine »… !

C’est un ensemble de médecines douces visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels (nutrition, phytothérapie, micronutrition, oligothérapie, gestion du stress, aromathérapie, réflexologie…) en agissant sur la cause première des troubles de l’individu dans sa globalité.

Le naturopathe cherche les causes des dysfonctionnements. Il ne fait pas de diagnostic. C’est un éducateur de santé, prioritairement compétent dans le secteur de la prévention primaire.

Divers facteurs peuvent abaisser les réserves énergétiques ou surcharger l’organisme de toxines.

  • Erreurs nutritionnelles (carences, mélanges indésirables…)
  • Perturbation des rythmes veille/sommeil (fatigue, mauvaise récupération)
  • Insuffisance d’élimination (Déficit intestinal, rénal, cutané, pulmonaire)
  • Manque d’exercice physique (sédentarité)
  • Stress psycho-émotionnels répétés (conflits, soucis)
  • Dégradation du milieu de vie (pollutions…)

Le naturopathe propose alors un programme adapté à chaque individu,  ses conseils  d’hygiène et de qualité de vie concernent surtout la nutrition, combler les carences, l’exercice physique, la relaxation et la gestion du stress…

Un bilan général pratiqué par un praticien de santé naturopathe n’a rien à voir avec le diagnostic de la maladie, ni avec les examens cliniques  qui caractérisent en effet un état ou un degré de pathogénicité. Son conseil ne peut en aucun cas se substituer à vos traitements médicaux

 

Le naturopathe peut être amené à demander des bilans biologiques spécifiques ou à rediriger son client vers un spécialiste ou médecin compétent.