A type de bourdonnements et/ou de sifflements permanents ou semi-permanents dans les oreilles, l‘acouphène est un symptôme assez courant qui peut persister et perturber les activités et la qualité de vie au quotidien.

Néanmoins, les manifestations varient d’ une personne à l’autre, par exemple, certains patients remarqueront un bourdonnement dans une pièce calme, tandis que d’autres peuvent avoir des difficultés permanentes en particulier la nuit, le sifflement étant responsable d’une insomnie. Le traitement des acouphènes est souvent complexe et le traitement du terrain est toujours recommandé.

Un bilan alimentaire de santé complet peut permettre d’identifier les carences micro-nutritionnelles souvent associées à ces maux.

VITAMINES B

Certaines Vitamines du groupe B semblent avoir un effet stabilisant sur le système nerveux, en particulier sur l’oreille interne.

MAGNESIUM et OMEGA 3

Le magnésium à hauteur de 300mg par jour semble avoir une efficacité. Adopter une bonne hygiène alimentaire pauvre en graisses saturées et riches en acide gras polyinsaturés tels que oméga 3 améliorent les troubles.

GINKGO

Selon une étude allemande, la prise de Ginkgo améliorerait la circulation cérébrale et pourrait traiter les acouphènes d’origine centrale.

Un extrait de Ginkgo a été jugé supérieur au placebo dans le traitement de l’acouphène de l’oreille interne. Le Gingko contient des flavonoïdes et des terpènes bioactifs ayant des propriétés « vasoactives » et anti-oxydantes. Huit essais randomisés contrôlés par placebo de l’extrait standardisé a montré une supériorité statistiquement significative du traitement par rapport au placebo . Un changement dans l’intensité des acouphènes a été observé. (Ref: Neuropsychiatric Disease and Treatment) 

Certains laboratoires proposent des compléments qui associent entre autre Ginkgo Biloba, Magnésium, Acide gras DHA, Vitamines du groupe B.

ALIMENTATION ET STRESS

Je n’insisterai jamais assez sur le rôle de l’alimentation dans l’apparition des bourdonnements d’oreilles. Les patients qui souffrent d’acouphènes présentent souvent un stress significatif, l’appareil auditif étant un organe très réactif et sensible au changement de pression interne.

Un trouble souvent associé aux troubles du sommeil, aux angoisses et à la dépression; un cercle vicieux qu’il est important de prendre en compte dans le traitement: Le stress exacerbe les acouphènes et vis versa!

Vivre avec des acouphènes peut s’avérer très difficile. Certains patients peuvent associer le début des bourdonnements à un évènement psychique, choc psycho-affectif, problèmes familiaux, professionnels voire parfois à un traumatisme crânien.

Une exposition continue à des niveaux de bruit élevé est également un facteur de risque pour le développement des acouphènes.

En cas de sifflements d’apparition très récente, d’association à des vertiges et/ou d’une baisse brutale de l’audition, CONSULTER en urgence votre médecin traitant.

Laurence S Fuhrmann, Naturopathe et Health Coach sur Lyon reste à votre disposition pour tout renseignements complémentaires. CONTACT