Barrière Intestinale

« Toutes les maladies commencent dans l’intestin » Hippocrates (460-370 av. J.C.)

Il y a longtemps que je suis fascinée par les liens unissant intestins et certaines pathologies. Le principe est simple : Une membrane intestinale dépend de sa capacité à filtrer les molécules contenues dans sa lumière (intestins). Si elle est enflammée, elle devient poreuse et laisse passer de plus grosses molécules qui, à l’état normal, ne devraient pas.

L’introduction de ces particules agressives ou étrangères à notre corps est toxique, générant un déséquilibre et l’arrivée d’une maladie. Il faut alors modifier son mode alimentaire : Réduction des sucres raffinés, correction d’une éventuelle dysbiose intestinale et des intolérances alimentaires….

Par exemple, la production intestinale de sérotonine et de mélatonine dépasserait largement ce que le cerveau sécrète, d’où l’importance des troubles digestifs non seulement sur notre santé physique, mais aussi sur le fonctionnement de notre cerveau.

Notre système digestif abrite l’une des plus grandes colonies microbiennes de l’organisme. Leurs nombreuses fonctions sont importantes et si les bactéries bénéfiques de l’intestin sont endommagées, les remparts de notre intestin ne nous protègent plus contre l’envahisseur. Cette situation se rencontre fréquemment dans les troubles intestinaux.

La flore intestinale représente normalement une source importante de nourriture et d’énergie pour les cellules qui tapissent le tube digestif. Lorsque la flore se dégrade, l’altération de la paroi digestive apparait. Tout ceci provoque des changements portant atteinte aux capacités de digestion et d’absorption des nutriments.

« La flore intestinale est donc le garant de notre système digestif. Elle assimile les protéines, entraîne la fermentation des glucides et décompose les lipides et les fibres. En résumé, un intestin fonctionnant normalement, doté d’une flore intestinale saine, est toujours garant d’une bonne santé.

Tout comme un arbre dont les racines seraient malades, le corps humain ne peut s’épanouir sans un système digestif sain. La flore intestinale remplit des fonctions similaires aux racines d’un arbre, apportant au corps des éléments vitaux ». (Dr natasha Campbell-Mc Bridge)